On parle de « piano de scène » pour désigner un instrument à la fois polyvalent, facile à transporter, solide et suffisamment élaboré pour produire un son compatible avec les exigences que l’on a dans une salle de concert. L’apparence d’un piano de scène est très proche de celle d’un piano numérique classique, mais il faut savoir que celui-ci, quand il est de bonne qualité, peut embarquer une plus large gamme de fonctionnalités. Sans oublier qu’il marche parfois aussi avec une mécanique à marteau qui permet d’avoir de véritables sensations en LIVE.

Dans quels cas utiliser un piano de scène ?

Comme son nom le laisse assez facilement deviner, le piano de scène est surtout taillé pour les spectacles en LIVE. Cependant, cela ne signifie pas que son usage se limite aux concerts, bien au contraire. En effet, beaucoup de musiciens décident d’employer ce genre de piano pour les enregistrements en studio, ou même les entraînements à la maison.

Avec un casque et des écrans de studio, vous pouvez sans aucun souci jouer sur un piano de scène hors des représentations en public. Sous le feu des projecteurs, celui-ci se branche tout simplement à des amplificateurs. Naturellement, le choix des câbles et des accessoires de son reste lui aussi très important pour avoir un résultat appréciable en termes de rendu.

Comment choisir entre piano de scène et synthétiseur ?

Si vous prenez, par exemple, des cours de piano à toulouse et que vous êtes toujours un débutant, vous avez probablement du mal à comprendre les différences entre un piano de scène et un synthétiseur. Avec un piano de scène, vous pouvez théoriquement imiter tous les instruments comme le piano acoustique, l’orgue ou encore le clavecin, entre autres, à l’aide de sons de qualité déjà disponibles. Si vous prenez un synthétiseur, vous pouvez également produire une large gamme de sons différents, mais également effectuer des réglages sur-mesure et même créer certaines choses de manière plus autonome (mais vous n’avez pas le ressenti d’un vrai piano). Quand on veut réellement performer sur scène, il est bien entendu possible d’utiliser en même temps un piano numérique et un synthétiseur. Le choix entre l’une ou l’autre de ces deux alternatives dépend du résultat souhaité et des usages que vous pensez avoir.

À VOIR AUSSI: Top 7 des vêtements de rappeurs

Les principales qualités d’un bon piano de scène

88 touches pour plus de possibilités

Généralement, un piano de scène comporte 88 touches. Il s’agit d’une forme très répandue, parce qu’elle permet sans aucun souci de jouer de nombreux titres classiques, et même de diviser le clavier – en ayant un effet à droite et un autre effet à gauche par exemple. Bien évidemment, un piano à 88 touches est plus lourd et plus encombrant qu’une alternative à 61, 64, 73 ou 76 touches… Mais, de nombreuses marques tendent vers des instruments globalement faciles à transporter, même en version 88 touches.

La sensation de jeu

Pour se rapprocher autant que possible d’un véritable piano, les fabricants de pianos numériques pour la scène proposent des touches semi-lestées avec un ressort sur la partie inférieure. Celui-ci permet d’avoir une petite résistance à chaque mouvement. Plus fréquemment, on commercialise des pianos avec des touches lestées plus lourdes et plus proches d’un véritable instrument. Cette solution reste à privilégier si vous avez l’habitude du vrai piano et que vous aspirez à vous en rapprocher le plus possible.

L’aftertouch et les fonctionnalités

Un piano numérique peut comporter un aftertouch qui permet de moduler les sons joués en direct, mais également des sonorités plus ou moins variées selon les modèles. Il faut également savoir que la diversité des registres et la qualité des sons ne sont pas identiques sur toutes les références, ce qui explique pourquoi il faut idéalement tester un instrument avant de l’acheter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *