C’est un fait, le cuir est un véritable désastre pour l’environnement. Cependant il existe des alternatives qui permettent à la fois d’être au top de la mode sans pour autant faire souffrir la planète. De nombreuses marques de luxe utilisent déjà tout ces matériaux et surfent sur la vague « Bio & Vegan ». Découvrez dans cet articles 5 alternatives écologiques au cuir classique.

Le Papier

Aussi surprenant que cela puisse vous paraître, le papier est bel est bien une alternative au cuir d’origine animale. Les conditions de récolte doivent bien sûr est rigoureusement surveillée afin qu’il n’y ait aucun abus et que les arbres qui sont abattus pour produire la papier soient replantés par la suite. Le papier est principalement constitué de cellulose et utilisé dans l’industrie de la mode, cette matière offre de nombreuses possibilité. Sac à mains, vêtements et même chaussures de nombreux produits sont déjà disponibles sur le marché et le tout à un prix plutôt raisonnable. Ôtez-vous l’idée du papier comme un matériaux qui se déchire facilement ou qui supporte mal le contact avec l’eau. La technologie à permit de rendre cette matière à la fois parfaitement solide et résistante.

Le Liège

On reste dans les matières arboricoles avec le liège. Si vous avez déjà passer quelques jours en vacances au Portugal et notamment à Porto, vous connaissez sûrement cette matière. À l’image du papier, ce sont là-aussi les arbres qui sont mis à contribution à une différence près. Ici aucun arbre n’est abattu pour récolter la matière première et seulement l’écorce de l’arbre est prélevée. Cette opération s’appelle « la levée » et ne blesse absolument pas l’arbre et ça, on adore. Le liège utilisé en tant que cuir végétal permet d’avoir des produits souples, résistant et également parfaitement waterproof. Si vous voulez jeter un coup d’œil à ce qu’il est possible de faire avec du liège, nous vous conseillons ce site français leader dans le domaine du liège. 

Le cuir de vin (ou cuir de raisin)

Lauréat du prix H&M Global Change en 2017, la société Vegea n’a pas fini de faire parler d’elle. Son idée est à la fois simple et bénéfique pour l’environnement. La société a développé une méthode qui leur permet de produit du « Wine Leather » autrement dit, du cuir de vin. Plutôt déroutant non ? À la fois amoureuse de la mode et de ce divin breuvage, je trouve l’idée vraiment excellente !Le cuir de vin, également appelé cuir de raisin est fabriqué à partir de peau de raisin mais aussi à partir des branches et des pépins. Le résultat final est particulièrement réussi et on ne doute pas que les créateurs de mode vont s’en donner à cœur joie.

À VOIR AUSSI: Découvrez le nubuck

Le Piñatex

Cette société fondée par le docteur Carmen Hijosa est une excellente façon de montrer que certaines matières, considérées comme inutiles de base, peuvent s’avérer être une véritable mine d’or. Le Piñatex est un tissu d’origine 100% végétale extrait des feuilles d’ananas. Ces feuilles souvent brûlées après la récolte des ananas sont particulièrement intéressantes une fois transformées en textile. Relativement facile à produire (Les restes de 16 ananas suffisent à produire 1m² de Piñatex) ce qui permet aux agriculteurs d’arrondir leurs fins de mois et de donner un coup de pouce à l’environnement. Que demander de plus ?

Le cuir de champignon Muskin

Pour finir on va sortir des matières d’origine végétale et on va se tourner vers nos amis les champignons. Le cuir produit à partir des champignons est également un très bon isolant thermique car il ne stocke pas l’humidité et ne permet donc pas aux bactéries de proliférer. Utilisé comme vêtement et accessoire de mode, le Muskin possède des propriétés très intéressantes, son principal avantage étant qu’il ne déclenche pas de réaction allergique. C’est donc un matière idéale pour les produits qui rentrent en contact directement avec notre peau. Le petit hic de cette matière ? Son temps de production. Particulièrement difficile à produire, seulement 50m² de cette matière peuvent être produits par mois dans les conditions actuelles. Les produits en Muskin sont donc à la fois rares chers.

Publié dans : Mode